e-ngo.org

SPECTROGRAPHIE



ESPACE MENDES-FRANCE / POITIERS / 30 JANVIER - 1er FEVRIER 2006
http://www.maison-des-sciences.org

FESTIVAL BANDITS-MAGES / BOURGES / 1er au 4 FEVRIER 2006
http://www.bandits-mages.com
Visionner le stream de la soirée du 3/02/06 diffusé sur Digital Spirit / La Locale (Windows Media Player) :
mms://62.141.50.118/cborg/digitspirit03.wmv

Ellipse invite les musiciens Rodolphe Burger et Yves Dormoy pour une résidence-création autour de leur album "Planétarium". A l'origine développé en création au Planétarium de la Cité des Sciences à Paris, l’album de Rodolphe Burger et Yves Dormoy est sorti en 2005 sur le label "Dernière Bande". Il scelle les retrouvailles de deux musiciens amis, Yves Dormoy et Rodolphe Burger, autour d’une proposition inédite : ordinateur + clarinette ou sax (Dormoy) et guitare électrique + voix (Burger). Le projet fait référence à un ciel proche, celui de la troposphère, celui où s’enchevêtrent les voies aériennes, où circulent les aéronefs à bord desquels Yves Dormoy a prélevé signaux sonores et messages radio, sortes de chants célestes auxquels Rodolphe Burger mêle sa propre voix, en en reprenant parfois le vocabulaire. Il a été présenté notamment à Aichi à l’occasion de l’Exposition Universelle.
http://www.dernierebande.com

Entamé au Point Ephémère à Paris en octobre durant la saison culturelle «Etonnante Lettonie», le programme "Spectrographie", un panorama de la création visuelle et sonore à partir du spectre électromagnétique, s'achèvera en France par une série d'événements à l'Espace Mendes-France de Poitiers et au Festival «Bandits-Mages» de Bourges.



ESPACE MENDES-FRANCE : PLANETARIUM

L’Espace Mendes-France accueille l’initiative pour un atelier image, une rencontre sur « la musique et les sphères » et des concerts au Planétarium.

30-31 janvier et 1er février : résidence-création

Ellipse invite les musiciens Rodolphe Burger et Yves Dormoy pour une résidence-création autour de leur album "Planétarium". A l'origine développé en 2003 en création au Planétarium de la Cité des Sciences à Paris, l’album de Rodolphe Burger et Yves Dormoy est sorti en 2005 sur le label "Dernière Bande".
http://www.dernierebande.com

Egalement invité, le groupe letton de musique électronique, « Volokno », qui développe un logiciel de synchronisation musique-image avec l’artiste multimédia américain Matthew Bierderman.
http://www.rx-tx.org

Avec Rodolphe Burger, Yves Dormoy, Ewen Chardronnet, Volokno et la Fabrik’Images de l’EMF.



* 31 janvier : Rencontres « Musique et Sphères »

17h : science de la musique – musique de la science
Dominique Proust (Fr), ingénieur de recherche au CNRS, astrophysicien à l’Observatoire de Meudon, organiste, auteur de « L’harmonie des sphères » (Seuil, 2001).
Gavin Starks (UK), astronome, informaticien et musicien électronique.

(pause)

20h30 : fictions de la science – fictions de la musique
Kodwo Eshun (UK), critique musical, professeur en culture audio-visuelle, auteur du livre « More brilliant than the Sun : adventures in sonic fictions ».
Bastien Gallet (Fr), musicologue, directeur artistique du Festival Archipel de Genève, auteur du livre « Le boucher du Prince Wen-Houei » (Musica Falsa, 2002).

Modération par Ewen Chardronnet, artiste multimédia, auteur du livre « Quitter la Gravité » (L’Eclat, 2001).

* 1er février : concerts au Planétarium

Rodolphe Burger & Yves Dormoy (Fr, Dernière Bande)
première partie : Volokno (Lv, rx-tx)

(en co-production avec Le Confort Moderne)





SPECTROGRAPHIE AU FESTIVAL BANDITS-MAGES
http://www.bandits-mages.com

Vendredi 3 février 2006, 21h-3h :

# « Paysages Parallèles », performance 3D de Jaanis Garancs
# concert du groupe "Volokno" (Lv)
# Concert de Rodolphe Burger et Yves Dormoy, création autour de leur album "Planetarium" (Fr)
# DJ Sets Kodwo Eshun (UK) & Stupid Dog (Tours)
# Gavin Starks (UK)

Samedi 4 février 2006, 1h-3h :

# "Semaphore", improvisation musique électronique et interception radio (Fr)
# Redshift (Fr)


>> Espace Demo "Spectrographie" :

Le programme « Spectrographie » cartographie le spectre électromagnétique et matérialise in situ le paysage sonore et visuel des flux d’information qui nous entourent et nous traversent. En liant des sources disparates la tentative est de prouver que les médias sont pervasifs, que ce n’est pas l’individu qui se connecte aux médias, mais les médias à l’individu. Les médias de masse que nous regardons sont des “programmes” conçus par ceux qui payent pour la production et la diffusion. Notre rôle de “consommateurs” est de s’exposer au maximum de sources que nous pouvons pour opérer une neutralisation de ces “programmes”.

- ZAPSAT

Le projet est d’exploiter la matière brute de la TV satellite numérique en bande Ku en vue d’un processus créatif décodant une vision instantanée de l’infosphère dans un environnement performatif et d’installation.
La télévision est présente partout et ses ondes traversent nos corps et nos esprits. La vitesse du flux, la multiplicité des canaux et le montage quasi-subliminal sont des outils pour manipuler la compréhension et les commentaires.
Le dispositif a donc pour but d’opérer également à un niveau subliminal, de manifester la pervasivité et la réalité de l’ubiquité des médias globaux à n’importe quel moment.
Plusieurs récepteurs numériques sont connectés à la constellation de satellites Hotbird. Les sources TVs sont diffusées dans l’installation, brutes ou retraitées en direct via des applications de traitement de l’image en temps réel ou logiciels de Vjing.
Le festival Bandits-Mages est diffusé sur la chaîne TV LALOCALE, sur le satellite HOTBIRD 2 (Fréquence 11725. 5 - repeter 50 , 13° EST, polarisation verticale) et sur la FREEBOX LALOCALE Canal 51. ZapSat? fournira des courts remixs de la TV Sat au programme Bandits-Mages sur Lalocale. En se rebranchant en sortie sur le canal, on obtient ainsi un effet de miroir numérique infini de télévision détournée et remixée, visible dans toute l’Europe.

Avec Séverin Chaline et Ewen Chardronnet d’Ellipse (Tours).

Jeudi 2 février, 15h : diffusion du célèbre film « Spin » du hacker satellite américain Brian Springer, qui dissèque la campagne électorale américaine de 1994 en interceptant les offs des faisceaux satellites. Culte.

- PAYSAGES PARALLELES

Le travail de Jaanis Garancs présenté ici est basé sur des fragments de son projet «paysages parallèles» et prend la forme d’une projection stéréoscopique et interactive (3D avec lunettes).
Des éléments de paysages synthétiques sont générés à partir d’une large base de données d’images, de séquences vidéos et d’informations annotées géographiquement. Le travail insiste sur l’idée d’une structure à multi-niveaux de l’espace-temps, ce qui comprend notre réalité. Des hypothèses variées d’univers parallèles en propagation expriment les variations potentielles de situations et montrent que le passé, le présent ou le futur peuvent se rencontrer dans le simultané et influencer notre actualité. Dans un monde médiatisé par des images, la réalité visible, les cartes artificielles et l’expérience intérieure de l’espace diffusent une image composite paradoxale.

Jaanis Garancs (né en 1973) est artiste des nouveaux médias et consultant dans le domaine des installations interactives, des performances multimédias, des projets créatifs incluant la réalité virtuelle et l'internet. Depuis 2003, il est titulaire d'un Master en médias audiovisuels de Ecole Supérieure des Arts & Médias (KHM) de Cologne en Allemagne et a participé à beaucoup de festivals internationaux d'art des médias. Il est invité et soutenu par l’association Ellipse dans le cadre de la Saison Culturelle « Etonnante Lettonie ».

- SEMAPHORE LAB

Le spectre radio est une source phénoménale pour musiciens et artistes sonores mais aussi un paysage sonore sombre et inquiétant, un territoire de fréquences réparties entre le privé, l’armée ou l’état. La part libre est à la fois conditionnée par des règles strictes et de plus en plus réduite du fait de l’attribution de fréquences aux compagnies de téléphonie mobile, wifi, etc.

Equipés d’un scanner radio et d’ordinateurs connectés, l’équipe « Spectrographie » explorera la multiplicité des sources sonores VHF, UHF et FM, des radios et scanners relayés sur le web, présentera la réalité technique et scientifique des processus en radioastronomie et cosmologie acoustique, mais nous proposera également de s’initier aux mystères de la fabrique artisanale d’instruments électroniques.

Avec Gael Angelis, musicien bricoleur d’instruments basé à Paris. Il intervient dans différentes formations en concert et réalise des installations sonores (Instants Chavirés, Confluences, Art+Communication, etc.)

Gavin Starks, astronome, informaticien et musicien. Diplomé en astronomie et en music électronique, Gavin Starks travaille sur les jonctions entre musique et astronomie depuis plus de 10 ans. Il a travaillé en radio astrophysique à l'Observatoire de Jodrell Bank en Angleterre et enseigné en musique et électronique à l'Université de Glasgow. Il contribue aux initiatives AmbientTV?, Acoustic Space Lab, Nesta/PAL, fournissant des liens entre technologies, sciences et arts.
http://www.dgen.net/
Contact: music@dgen.net

Cosmologie Acoustique : en réunissant ces deux mots, Gavin Starks essaye de décrire les mondes sonores ; en allant au-delà de la musique des sphères vers la sculpture acoustique dans un espace à n-dimensions.

- STREAM LAB

Relais internet (stream, chat, etc.) avec le programme « Exploding Televison » organisé au même moment pendant le Festival du Film de Rotterdam.

Mercredi 1er février, 15h : diffusion de la discussion AVANT_TV sur les interactions entre l’art et la télévision.
En direct de Rotterdam avec :
Raimundas Malasauskas (CAC TV)
Ian White (Whitechapel Gallery, London)
David Garcia (N5M)
Emily Pethick (Direceur de CASCO, Utrecht)

http://www.explodingtelevision.net

avec Benjamin Cadon de Labomedia (Orléans).





>> Soirée "Spectrographie" : 3 février de 21h à 4h

- RODOLPHE BURGER ET YVES DORMOY : PLANETARIUM (Dernière Bande, Fr)

A l'origine développé en 2003 en création au Planétarium de la Cité des Sciences à Paris, l’album de Rodolphe Burger et Yves Dormoy est sorti en 2005 sur le label "Dernière Bande". Il scelle les retrouvailles de deux musiciens amis, Yves Dormoy et Rodolphe Burger, autour d’une proposition inédite : ordinateur + clarinette ou sax (Dormoy) et guitare électrique + voix (Burger). Le projet fait référence à un ciel proche, celui de la troposphère, celui où s’enchevêtrent les voies aériennes, où circulent les aéronefs à bord desquels Yves Dormoy a prélevé signaux sonores et messages radio, sortes de chants célestes auxquels Rodolphe Burger mêle sa propre voix, en en reprenant parfois le vocabulaire. Il a été présenté notamment à Aichi à l’occasion de l’Exposition Universelle.

Yves Dormoy est compositeur, saxophoniste, clarinettiste et arrangeur électronique. Fondateur avec Philippe Poirier et Guy Bickel des groupes Musik Aufhebung et Œuvre Complète, il a écrit en collaboration avec Philippe Poirier l’album « Les Echardes » (Crysalis/EMI). Il développe notamment une recherche personnelle à travers de nombreuses créations radiophoniques pour France Culture, qui ont abouti à la réalisation du disque « J’ai longtemps détesté les villes », paru sur le label Signature.

Rodolphe Burger est compositeur, guitariste et chanteur. Il a fondé en 1980 le groupe Kat Onoma avec lequel il a publié 8 albums. Son premier album solo « Cheval-Mouvement » est sorti en 1993 et le suivant, « Meteor Show » en 1999. Compose et réalise pour Françoise Hardy et Alain Bashung. Publie avec Olivier Cadiot 2 albums : « On est pas des indiens c’est dommage (welche) » en 2000 et « Hotel Robinson » en 2003. Il a créé en juin 2002 le label «Dernière Bande » qui publie le « Cantique des Cantiques » avec Chloé Mons et Alain Bashung, « Blood et Burger » avec le guitariste américain James Blodd Ulmer, « Paramour » avec Jeanne Balibar et « Before Bach » avec Erik Marchand.

http://www.dernierebande.com

- VOLOKNO (rx-tx, Lettonie)

Sorti sur le label slovène rx-tx, le projet Volokno (fibre) est mené par Evgeniy Droomoff (synthé, laptop), Rostislav Rekuta (synthé laptop), Antonina Pelugina (voix, flute) et Matthew Bierderman (visuels). Pour l’occasion les musiciens russo-lettons ont développé un travail de synchronisation son-image avec l’artiste multimédia américain Matthew Bierderman. Passant par des dimensions microscopiques de l’univers sonore et visuel, des textures granulaires, des vibrations purifiés, la musique dégage à la fois un paysage organique et de l’harmonie surréelle. Aux antipodes du bruit de la radio, Volokno développe des ondes purifiées synchronisées avec des abstractions picturales apaisantes.

http://www.rx-tx.org

- SEMAPHORE (Encrypted, Fr)

Un sémaphore est une tour de contrôle sur la côte qui surveille le trafic maritime. Le projet « Semaphore » a a été initié par Ellipse à l’occasion d’une résidence à La Plate-forme à Dunkerque en 2004. Pendant deux semaines, des artistes sonores ont scanné le spectre radio du détroit de Calais-Douvres et cartographier le trafic via un radar marine. Un CD compilation est sorti suite à l’expérience. En juin 2005, Sémaphore s’est enrichi d’un travail sur le Détroit de Gibraltar.

http://semaphore.blogs.com

- KODWO ESHUN (UK)

Kodwo Eshun est un éminent connaisseur de la musique d’aujourd’hui. Il a collaboré avec de nombreux artistes (DJ Spooky, Flow Motion, etc .) et mixe un son afro-futuriste qui va du funk au grime en passant par l’electronica et le jazz.Il est membre du collectif « Otolith Group » et travaille en temps qu’enseignant en culture audiovisuelle. Il a publié en 2001 le livre « More brilliant than the Sun : adventures in sonic fictions ».


- DJ STUPID DOG (Jarring Effects, Tours)

Préférant le mélange des styles à la monotonie des sets monomaniaques, les sets de DJ Stupid Dog font s’entrechoquer l’ambient, le hiphop underground, le breakcore, le hardcore, l’electro… En 2001 il a fondé avec Aline Cateux le duo Vox Populi, sorti sur le label lyonnais Jarring Effects. Il collabore avec Philippe Petit du label marseillais Bip-Hop dans le duo scénique Ear Thrillerz et participe au combo EBS (Emergency Broadcast System) avec DJ Feubo, Knockoutz et Supercilious, pour un album à venir.

- GAVIN STARKS (UK)

Gavin Starks est astronome, informaticien et musicien. Il a travaillé dans le plus grand observatoire en radioastronomie d’Angleterre, Jodrell Bank. Aujourd’hui il développe des solutions pour la musique en ligne et des applications médias complexes pour des artistes performeurs. Son environnement sonore oscille entre la musique spectrale et l’électronique pure.




Le programme « Spectrographie » est soutenu par les Espaces Culture Multimédia Labomedia (Orléans), nUM (Tours), Bandits-Mages (Bourges) et EMF (Poitiers).

Il a reçu l'aide du DICREAM, de l'AFAA, de la DRAC Centre, de la Region Centre et de la Fondation de France.

http://www.dernierebande.com
http://www.e-ngo.org
http://acoustic.space.re-lab.net
http://www.rx-tx.org
http://www.archipel.org
http://www.dgen.net