e-ngo.org

I-TASC A POITIERS POUR L'ANNEE POLAIRE INTERNATIONALE


http://www.i-tasc.org

L'Espace Culture Multimédia de l'EMF et l'association Ellipse s'associent au projet I-TASC (Interpolar Transnational Art Science Constellation) pour organiser en 2007-2008 des rencontres entre les publics et les acteurs de l'Année Polaire Internationale.

La borne I-TASC installée à l'Espace Mendès-France pour toute la durée de l'API offrira un espace de consultation en temps réel des activités du projet I-TASC et des données environnementales collectées par la Station Météorologique Automatique déployée par I-TASC durant l'hiver 2007 à proximité de la base Sud-Africaine de SANAE dans la région Dronning Maud Land en Antarctique.


VENDREDI 30 MARS 2007 : INAUGURATION

17h : conférence de présentation de l'initiative I-TASC

Marko Peljhan (Slovénie), artiste initiateur du projet
Stephen Kovats (Canada), membre associé et directeur artistique du Festival Transmediale de Berlin
Ewen Chardronnet (France), membre associé du projet pour l'association Ellipse

18h30 : inauguration de la borne I-TASC, réception et buffet

21h : performance "Signal Territory" au Planetarium de l'EMF avec Mx&Nullo (Slovénie)

Les musiciens slovènes construisent un environnement sonore à partir de l'interception de transmissions radio variées (aéroports, communications maritimes, urgences, téléphones, radioamateurs, etc.) à l'aide de leurs scanners. Leur album "Signal Territory" est sorti en 2003 sur le label "rx:tx" et ont notamment présenté en France la performance "Signal Sever!" sur la grande pelouse de la Cité Universitaire Internationale lors de la Nuit Blanche 2004.
http://www.rx-tx.org

Entrée libre.

Accès : Espace Mendès-France, 1 Place de la Cathédrale, 86000 Poitiers
Contact : ewen@e-ngo.org

I-TASC (Interpolar Transnational Art Science Constellation), projet officiel de l'Année Polaire Internationale 2007-2008 qui démarre ce mois de mars, est un réseau décentralisé d'individus et d'organisations travaillant de manière collaborative dans les domaines de l'art, de l'ingénierie, de la science et des technologies. I-TASC a pour but de mener des opérations de sensibilisation des publics sur les questions environnementales et énergétiques ; de mettre en place des unités mobiles de vie et des infrastructures polaires sans impact sur l'environnement ; le déploiement d'un micro-satellite de collecte de données environnementales en orbite polaire ; et de servir de plateforme pour le développement de collaborations dynamiques entre scientifiques, artistes et techniciens des médias numériques oeuvrant dans les domaines des télécommunications, migrations et climatologie.

La borne I-TASC à l'Espace Mendès-France de Poitiers est une co-production des associations Ellipse (Tours, Fr), Projekt Atol (Slovénie) et de l'Espace Culture Multimédia de l'EMF de Poitiers. Le projet est soutenu par le programme Culture 2000 de l'Union Européenne.

http://www.i-tasc.org
http://www.ipy.org
http://e-ngo.org
http://www.maison-des-sciences.org



L'Année Polaire Internationale (API) démarre officiellement au 1er mars 2007. De nombreux projets et initiatives voient le jour avec le soucis de mieux connaître les processus polaires et leurs liens à l’échelle globale. Quel devoir de responsabilité face aux générations futures ? Comment répondre au défi écologique ? Quel rôle doit jouer une Année Polaire alors que le réchauffement climatique est de plus en plus manifeste ? Les projets de l'API pourront-ils marquer les consciences de leur exemplarité face à l'enjeu environnemental ?

A ce type de questions, le projet I-TASC (Interpolar Transnational Art Science Constellation) a choisi de répondre en lançant une collaboration ouverte pour le développement ambitieux d'un prototype de station polaire nouvelle génération. La future station « LADOMIR » (de LAD, « harmonie », « créature vivante », et MIR, « paix », « monde », « univers ») recherchera l'exemplarité en termes d'impact zéro sur l'environnement et d'usages raisonnés des technologies : énergies renouvelables, systèmes biologiques et biodynamiques, recyclage des eaux usées, usage des logiciels libres et technologies « open source », systèmes de capteurs et gestion intégrée de l'auto-suffisance, mise à disposition de tous et à tout instant des données environnementales collectées. La station LADOMIR sera définitivement installée par I-TASC dans la région Dronning Maud Land en Antarctique.

Le projet I-TASC est l'aboutissement du projet MAKROLAB (1997-2007), un laboratoire mobile auto-suffisant qui s'est installé pour des périodes de trois mois dans diverses régions du globe (Ile de Rottnest en Australie, Highlands en Ecosse, Lagune de Venise, etc.) et qui avait pour fonction d'accueillir des artistes, scientifiques et techniciens des médias numériques oeuvrant dans les domaines des télécommunications, migrations et climatologie. Le projet Antarctique de I-TASC a été conçu par les artistes Thomas Mulcaire (Afrique du Sud) et Marko Peljhan (Slovénie). Le projet I-TASC se déroule en trois phases :

La première phase répondant au nom de code « GROUNDHOG » a consisté en une expédition de reconnaissance de décembre 2006 à février 2007 pour l'identification d'un site d'intérêt scientifique et environnemental à une centaine de kilomètres de la base Sud-Africaine de SANAE dans la région Dronning Maud Land en Antarctique. L'équipe de reconnaissance a collecté des données météorologiques, géographiques et environnementales, mis en place une radio communautaire FM sur la base de SANAE, développé une série de travaux artistiques et déployé une Station Météorologique Automatique (SMA) pour collecter des données environnementales durant les deux prochaines années.

La seconde phase répondant au nom de code « LICHEN » a pour objectif de mener en 2007/2008 une série d'expéditions de tests et d'installations de systèmes de mesures d'impacts environnementaux. L'objectif est d'étudier les impacts sur l'environnement du déploiement, des opérations et de la désinstallation d'un prototype d'unité mobile de vie LICHEN à proximité de la base SANAE. Ce prototype servira de camp de base et de préparation aux équipes amenées à travailler sur le projet I-TASC en Antarctique.

La troisième phase répondant au nom de code « LADOMIR » organisera le déploiement définitif – après accord du Comité 2008 du Traité International de l'Antarctique - d'une station polaire composée de quatre modules LICHEN, équipée pour une équipe de travail de six personnes et fonctionnant aux énergies renouvelables. L'objectif de la base LADOMIR est de faire fonctionner une unité polaire en auto-suffisance pour mener des recherches dans les domaines des télécommunications, migrations et climatologie.

Il n'y a pas de limites dans le temps pour les opérations de la station LADOMIR. I-TASC espère que la station sera prise en main par les personnes intéressées par sa continuation et qui considèrent son utilité pour les années à venir.



La borne I-TASC à l'Espace Mendès-France de Poitiers est une co-production des associations Ellipse (Tours, Fr), Projekt Atol (Slovénie) et de l'Espace Culture Multimédia de l'EMF de Poitiers. Le projet est soutenu par le programme Culture 2000 de l'Union Européenne.

Accès : Espace Mendès-France, 1 Place de la Cathédrale, 86000 Poitiers
Contact : ewen@e-ngo.org

http://www.i-tasc.org
http://www.ipy.org
http://e-ngo.org
http://www.maison-des-sciences.org